Product SiteDocumentation Site

Fedora 20

Notes de version

Notes de version pour Fedora 20

Logo

Publié par

L'équipe de la documentation Fedora

Note légale

Copyright © 2013 Fedora Project Contributors.
The text of and illustrations in this document are licensed by Red Hat under a Creative Commons Attribution–Share Alike 3.0 Unported license ("CC-BY-SA"). An explanation of CC-BY-SA is available at http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/. The original authors of this document, and Red Hat, designate the Fedora Project as the "Attribution Party" for purposes of CC-BY-SA. In accordance with CC-BY-SA, if you distribute this document or an adaptation of it, you must provide the URL for the original version.
Red Hat, as the licensor of this document, waives the right to enforce, and agrees not to assert, Section 4d of CC-BY-SA to the fullest extent permitted by applicable law.
Red Hat, Red Hat Enterprise Linux, the Shadowman logo, JBoss, MetaMatrix, Fedora, the Infinity Logo, and RHCE are trademarks of Red Hat, Inc., registered in the United States and other countries.
For guidelines on the permitted uses of the Fedora trademarks, refer to https://fedoraproject.org/wiki/Legal:Trademark_guidelines.
Linux® is the registered trademark of Linus Torvalds in the United States and other countries.
Java® is a registered trademark of Oracle and/or its affiliates.
XFS® is a trademark of Silicon Graphics International Corp. or its subsidiaries in the United States and/or other countries.
MySQL® is a registered trademark of MySQL AB in the United States, the European Union and other countries.
All other trademarks are the property of their respective owners.

Résumé

Ce document fournit les notes de version pour Fedora 20. Il décrit les modifications majeures d' Heisenbug par rapport à Fedora 19. Pour une liste détaillée de toutes ces modifications, veuillez consulter les notes techniques de Fedora.
1. Bienvenue sur Fedora 20
1.1. Bienvenue sur Fedora
1.2. Aperçu
1.3. Aperçu de la prise en charge du matériel
1.4. Contenu spécifique aux architectures
1.5. Retours d'utilisation
2. Modifications dans Fedora pour les administrateurs systèmes
2.1. Installation
2.2. Sécurité
2.3. Systèmes de fichiers
2.4. Virtualisation
2.5. Serveurs de base de données
2.6. Serveurs de messagerie
2.7. Samba
2.8. Démons du système
3. Modifications dans Fedora pour les utilisateurs bureautiques
3.1. Environnement bureautique
3.2. Réseau
3.3. Internationalisation
3.4. Impression
4. Modifications dans Fedora pour les développeurs
4.1. Développement
4.2. Outils GCC
4.3. Haskell
4.4. Développement Web
5. Modifications dans Fedora pour les publics spécifiques
5.1. Conception de circuits
5.2. Radio amateur
A. Contributeurs
A.1. Rédacteurs
A.2. Traducteurs
B. Historique des modifications
Index

1. Bienvenue sur Fedora 20

1.1. Bienvenue sur Fedora

Vous pouvez aider la communauté du Projet Fedora à améliorer Fedora en rapportant des anomalies et en faisant des demandes d'ajout de fonctionnalités. Consultez http://fedoraproject.org/wiki/Bugs_and_feature_requests pour davantage d'informations. Nous vous remercions d'avance pour votre participation.
Pour trouver des informations générales sur Fedora, consultez les pages internet suivantes sur le wiki Fedora (http://fedoraproject.org/wiki/) :

1.1.1. Besoin d'aide ?

Il y a un certain nombre d'endroits où vous pouvez obtenir de l'aide si vous rencontrez des problèmes.
Si vous rencontrez un problème et que vous souhaitez de l'aide, allez sur http://ask.fedoraproject.org. Beaucoup de réponses y sont déjà, mais si vous ne trouvez pas la vôtre, vous pouvez poster une nouvelle question. Cela permettra à tous ceux qui ont le même problème de trouver eux-aussi la solution.
Vous pouvez aussi trouver de l'aide par le canal #fedora (#fedora-fr pour le canal français) sur l'IRC irc.freenode.net. Gardez à l'esprit que le canal est utilisé par des volontaires désirant apporter leur aide, mais que les personnes bien informées sur un sujet précis ne sont pas toujours disponibles.

1.2. Aperçu

Comme toujours, Fedora continue de développer (RedHat contributions) et d'intégrer les dernières versions de logiciels libres et open source (Fedora 20 Features). Les sections qui suivent fournissent un bref aperçu des changements les plus notables depuis la version précédente de Fedora.
Pour plus d'informations sur les fonctionnalités inclues dans Fedora 20, se référer aux pages individuelles du wiki qui détaillent les objectifs et les progrès sur les nouvelles fonctionnalités : http://fedoraproject.org/wiki/Releases/20/ChangeSet

1.3. Aperçu de la prise en charge du matériel

Fedora 20 fournit des logiciels adaptés à une grande variété d'applications. Les capacités nécessaires de ressources stockage, mémoire, et de capacité de traitement varient en fonction de l'usage. Ainsi, un serveur de base de données à fort trafic nécessitera plus de mémoire et de stockage qu'un ordinateur de bureau, qui lui même requiert plus de ressources qu'une machine virtuelle pour un service dédié.

1.3.1. Configuration minimale du système

Les nombres ci-dessous sont des minima recommandés pour l'installation par défaut. Vos besoins peuvent être différents, et la plupart des applications bénéficieront de plus de ressources que les minima requis.
processeur à 1GHz ou plus rapide
1 Gio de mémoire vive système
10 Gio d'espace disque non alloué

Installations à mémoire limitée

Fedora 20 peut être installé et utilisé sur des systèmes ayant des ressources limitées pour certaines applications. Il est conseillé d'utiliser des installations en mode texte, vnc ou par kickstart en lieu et place de l'installation graphique sur les systèmes n'ayant que très peu de mémoire. De grands ensembles de paquets à installer nécessitent aussi plus de mémoire lors de l'installation, les utilisateurs possédant un système avec moins de 768 Mio de mémoire auront intérêt à procéder à une installation minimale, et à installer les paquets après l'installation.
Pour de meilleurs résultats sur les systèmes avec moins de 1 Go de mémoire, utiliser l'image d'installation par DVD.

1.3.2. Résolution d'écran

L'installation graphique requiert une résolution 800x600 ou supérieure

L'installation graphique de Fedora 19 nécessite une résolution d'écran minimale de 800x600. Les possesseurs d'écrans de plus faible résolution, comme certains ordinateurs portables, doivent utiliser l'installation en mode texte ou au travers de VNC.
Une fois installé, Fedora prendra en charge ces écrans de résolution inférieure. Le minima requis sur la résolution ne s'applique que lors de l'installation.

1.3.3. Cartes graphiques

1.3.3.1. Prérequis matériel pour les bureaux graphiques accélérés
Fedora 20 prend en charge la plupart des cartes vidéo. Les environnements de bureau modernes et riches comme GNOME3 et KDE Plasma Workspaces utilisent les cartes vidéo afin de fournir un bureau 3D accéléré. Les cartes graphiques plus anciennes peuvent ne pas prendre en charge l'accélération :
Intel avant GMA9xx
NVIDIA avant NV30 (GeForce séries FX5xxx)
Radeon avant R300 (Radeon 9500)
1.3.3.2. Effets graphiques accélérés par le CPU
Les systèmes avec des cartes anciennes, voire sans accélération graphique, peuvent néanmoins profiter d'un environnement de bureau accéléré à l'aide de la technologie LLVMpipe, qui utilise le CPU pour le rendu des images. LLVMpipe nécessite un processeur possédant les extensions SSE2. Les extensions prises en charge par votre processeur sont énumérées dans la section flags: du fichier /proc/cpuinfo
1.3.3.3. Choix d'un environnement de bureau pour votre matériel
L'environnement de bureau par défaut de Fedora 20, GNOME3, fonctionne de manière optimale avec une accélération matérielle. L'utilisation d'un autre environnement est conseillé pour les utilisateurs possédant des cartes graphiques plus anciennes, ou offrant des performances insuffisantes lors de l'utilisation de LLVMpipe.
Les environnements de bureau peuvent être ajoutés à une installation existante, et sélectionnés lors de la connexion. Pour connaître la liste des environnements de bureau disponibles, utiliser la commande yum grouplist :
        yum grouplist -v hidden | grep desktop
Installer le groupe désiré :
        yum groupinstall "KDE Plasma Workspaces"
Ou utiliser le nom court du groupe à installer :
        yum install @mate-desktop-environment

1.4. Contenu spécifique aux architectures

1.4.1. Contenu spécifique informatique en nuage

Fedora 20 continue les efforts entrepris précédemment de produire des images testées et éprouvées pour l'informatique en nuage. Les images sont maintenant construites avec le même outillage que pour les autres médias publiés, et l'équipe Fedora Cloud a activement travaillé à l'amélioration du produit. Démarrez dans le nuage dès maintenant avec Fedora 20 en lisant http://fedoraproject.org/en/get-fedora-options#clouds!

1.4.2. Contenu spécifique ARM

ARM dans Fedora a bien grandi ! Avec la sortie de Fedora 20, ARM est maintenant considéré comme une architecture primaire, ce qui signifie qu'elle reçoit la même attention que les versions x86 et x86-64. Fedora ARM prend officiellement en charge armv7hl, et les travaux sur AArch64 sont en cours. Pour savoir comment aider ou en savoir plus sur les autres portages ARM non-officiels, consulter la section ARM du wiki à Architectures/ARM

1.5. Retours d'utilisation

Merci de prendre le temps de faire part de vos commentaires, suggestions et rapports d'anomalie à la communauté Fedora ; cela nous aide à améliorer Fedora, Linux et le logiciel libre dans le monde entier.

1.5.1. Donner son avis sur les logiciels Fedora

Pour donner son avis sur Fedora ou tout autre élément du système, merci de vous référer à la page concernant les anomalies et demande de nouvelles fonctionnalités. Une liste des anomalies couramment rapportées et problèmes connus pour cette version est disponible sur le wiki, section Anomalies connues de F20 .

1.5.2. Donner son avis sur les notes de version

Si vous pensez que ces notes de version peuvent être améliorées de quelque manière que ce soit, vous pouvez donner votre avis à leurs auteurs directement. Il existe plusieurs manières de faire part de vos commentaires, par ordre de préférence :
  • si vous disposez d'un compte Fedora, modifiez directement le contenu depuis la page du wiki Docs-Beats ;
  • remplissez un rapport d'anomalie en utilisant cet exemple - Ce lien sert UNIQUEMENT pour un commentaire sur les notes de version. Reportez-vous à l'avertissement ci-dessus pour plus de détails ;
  • envoyez un email à la liste de diffusion des notes de version, .

2. Modifications dans Fedora pour les administrateurs systèmes

2.1. Installation

2.1.1. Prise en charge de l'allocation fine LVM dans Anaconda

Le programme d'installation Fedora prend maintenant en charge les volumes LVM alloués finement tant dans l'interface graphique que dans les installations automatisées avec kickstart. Ce changement introduit une nouvelle variante de partitionnement automatique de même que de nouvelles options permettant la création de volumes alloués finement dans le partitionnement personnalisé.

2.1.2. Répertoire documentation sans version

La documentation associée à chaque paquet est maintenant installée dans les répertoires /usr/share/doc/nom_paquet sans mention de numéro de version. Auparavant, le répertoire\ncomportait le numéro de version en plus du nom du paquet.

2.2. Sécurité

2.2.1. FreeIPA ajoute les relations d'approbation transitives

FreeIPA 3.3.2 ajoute la prise en charge de forêts Active Directory complexes contenant plusieurs domaines. Les utilisateurs provenant de multiples domaines AD peuvent accéder aux ressources de FreeIPA. Les administrateurs FreeIPA peuvent bloquer les accès de manière sélective par domaine AD.

2.2.2. Association d'identifiants pour les partages CIFS dans SSSD

Le démon des services de sécurité système de Fedora 20 (SSSD, System Security Services Daemon) gagne la prise en charge de l'association d'identifiants entre les SID Windows et les identifiants POSIX. Les administrateurs utilisant SSSD sur leurs réseaux peuvent établir un contrôle d'accès en utilisant deux nouveaux utilitaires, setcifsacl et getcifsacl.
Plus d'informations sont disponibles dans le document de conception amont à https://fedorahosted.org/sssd/wiki/DesignDocs/IntegrateSSSDWithCIFSClient ainsi que dans les pages de manuel de setcifsacl, getcifsacl, et autres paquets se rapportant à SSSD.

2.2.3. Outils pour les certificats systèmes partagés

La fonctionnalité de gestion de certificats systèmes partagés de Fedora a été améliorée pour cette version avec l'ajout de l'application p11-kit-trust. Ce paquet permet la modification des ancrages d'approbations, des listes noires, et des certificats. Avec une commande unique, les administrateurs peuvent modifier la base de certificats de leurs systèmes au lieu d'ajouter des fichier à des répertoires spéciaux suivie d'une commande spécifique. Ce nouvel outil continue le développement entrepris sur la fonctionnalité de gestion de certificats systèmes partagés.

2.3. Systèmes de fichiers

2.3.1. Mise en cache SSD pour les périphériques blocs

Fedora 20 apporte la prise en charge expérimentale de l'utilisation de disques électroniques (SSD) comme des caches rapides et transparents de disques durs rotatifs traditionnels. Les systèmes de fichiers sur ces dispositifs utilisant un cache SSD conjuguent la rapidité des disques SSD et la volumétrie des disques durs classiques. Cette fonctionnalité peut être utilisée sur des périphériques partitionnés classiques et sur des périphériques LVM.

Faites vos sauvegardes !

Faites toujours des sauvegardes de vos données avant de faire des modifications de bas niveau, comme la migration vers un périphérique bcache. Avant que des outils comme blocks soient emballés pour Fedora, il est conseillé de mettre en œuvre bcache en créant de nouveaux périphériques bcache et de peupler leurs systèmes de fichiers à partir d'une sauvegarde récente.

2.4. Virtualisation

2.4.1. Émulation ARM sur hôtes x86

Des modifications ont été apportées pour avoir une meilleure émulation des machines virtuelles ARM invitées fonctionnant sur des hôtes x86 avec les outils standards libvirt, incluant virsh, virt-manager and virt-install. qemu a un émulateur ARM qui fonctionne bien et est fortement utilisé dans le projet Fedora ARM. Cependant, libvirt and virt-manager ont, actuellement, des problèmes pour démarrer les machines virtuelles qemu-system-arm, principalement à cause d'une supposition d'encodage x86 dans la ligne de commande générée qui provoque un échec de démarrage pour qemu-system-arm. Des modifications ont été apportées pour régler ce problème. Plus d'informations sont disponibles à l'adresse https://fedoraproject.org/wiki/Changes/Virt_ARM_on_x86.

2.4.2. Contrôle d'accès du client libvirt

Le client libvirt permet de définir les règles de permissions pouvant s'appliquer aux objets gérés et aux opérations sur l'API, permettant ainsi à toutes les connexions clientes d'être limitées à un jeu minimum de règles et de privilèges. Trois niveaux d'accès peuvent être définis.
Un accès Unauthenticated est initialement employé pour toutes les connexions. Cet état permet toutes les opérations sur l'API permettant de terminer l'authentification. Après une authentification réussie, deux niveaux supplémentaires sont définis : Unrestricted, donnant un accès complet à toutes les opérations sur l'API et Restricted, donnant un accès en lecture seule.
Les administrateurs système peuvent définir des règles de permission pour les connexions authentifiées. Chaque appel à libvirt au travers de l'API a un jeu de permissions qui est validé pour l'objet en cours d'utilisation. Par exemple, l'utilisateur A veut changer un paramètre dans le domaine objet. Quand l'utilisateur essaye de sauvegarder la modification, la méthode virDomainSetSchedulerParametersFlags vérifie si le client a les autorisations en écriture sur le domaine objet. Des vérifications supplémentaires et paramètres de permissions peuvent être aussi exécutés. Un filtrage peut aussi être effectué pour voir quels clients ont les permissions sur quel objet pour autoriser une meilleure administration des permissions. Les documentations des contrôles d'accès polkit peuvent être trouvées à l'adresse http://libvirt.org/aclpolkit.html.
Le fichier de configuration libvirtd.conf gère les paramètres pour les permissions d'accès. Il utilise le paramètre access_drive pour activer cette opération. Veuillez noter que si plusieurs pilotes d'accès sont nécessaires, ils doivent tous être validés pour autoriser la connexion.
Plus d'informations peuvent être trouvées aux adresses https://fedoraproject.org/wiki/Changes/Virt_ACLs et http://libvirt.org/acl.html.

2.4.3. Instantanés virt-manager

Virtual Machine Manager ou virt-manager, permet une gestion et un contrôle simplifié des instantanés des machines virtuelles invitées de KVM. Veuillez noter que virt-manager va mettre en pause la machine virtuelle invitée pendant quelques secondes pendant la prise de l'instantané. Plus d'informations sont disponibles ici :
http://fedoraproject.org/wiki/Changes/Virt_Manager_Snapshots
http://fedoraproject.org/wiki/Features/Virt_Live_Snapshots
http://libvirt.org/formatsnapshot.html
Chapitre sur les instantanés de man 1 virsh
http://fedoraproject.org/wiki/QA:Testcase_Virt_Snapshot_UI

2.4.4. Ryu Software Defined Networking

Fedora 20 met en avant Ryu, un logiciel efficace de réseau défini logiciel (software defined networking) pour la virtualisation OpenStack. En tant que brique élémentaire du contrôleur OpenFlow, Ryu fournit un réseau de niveau 2 isolé pour Openstack.

2.5. Serveurs de base de données

2.5.1. MongoDB

MongoDB a ét émis à jour en version 2.4, apportant la recherche texte, la prise en charge d'un plus\ngrand nombre d'index géospatiaux, ainsi que des améliorations sur la sécurité. Pour plus d'informations au sujet de\ncette version, lire les notes de version disponibles à http://docs.mongodb.org/manual/release-notes/2.4/.

2.5.2. Hadoop

Fedora 20 apporte le cœur de la plate-forme en vogue Hadoop et de nombreux paquets associés. Pour une revue de détail de Hadoop dans Fedora, consulter https://fedoraproject.org/wiki/Changes/Hadoop
La création des paquets de la plate-forme Hadoop est le dernier travail en date du groupe de travail Fedora Big Data SIG. Vous pouvez retrouver ce Special Interest Group à l'adresse https://fedoraproject.org/wiki/SIGs/bigdata, qui est votre porte d'entrée vers l'utilisation et la participation à cet effort.

2.6. Serveurs de messagerie

2.6.1. Pas de sendmail par défaut

Fedora 20 n'inclut plus par défaut un agent de transfert de messagerie. Les versions précédentes de Fedora comprenait le paquet\nsendmail, mais il a une utilité limitée sans une configuration manuelle.

2.7. Samba

2.7.1. Association d'identifiants pour les partages CIFS dans SSSD

Pour plus d'informations sur cette fonctionnalité, consulter le chapitre Security.

2.8. Démons du système

2.8.1. Syslog est retiré de l'installation par défaut

syslog n'est plus inclus dans les installations par défaut. La journalisation avec journald couvre la plupart des cas d'usage aussi bien, sinon mieux que syslogd.
Les utilisateurs habitués à regarder les journaux systèmes dans /var/log/messages doivent maintenant utiliser journalctl.
Exemples de commandes journalctl
Maintenant avec journalctlAvant avec messages
journalctlless /var/log/messages
journalctl -ftail -f /var/log/messages
journalctl --unit named.servicegrep named /var/log/messages
journalctl -bAffiche les journaux de la séquence de démarrage actuelle, pas d'équivalent simple.

2.8.2. systemd

2.8.2.1. Nouveau type d'unité : Scope
Systemd possède maintenant deux types d'unités, scope et slice.
Les unités scope sont créées automatiquement par systemd à partir des processus existants. En regroupant un processus et ses enfants, une unité scope peut être utilisée pour organiser les processus, appliquer des unités de ressource, ou tuer un groupe de processus. Les sessions utilisateurs sont un exemple de processus contenus dans une unité de type scope.
Les unités slice sont utilisées pour regrouper des unités gérant les processus dans une hiérarchie permettant le contrôle des ressources allouées à la tranche (au slice). Les tranches par défaut sont machine.slice, pour les machines virtuelles et les conteneurs ; system.slice, pour les services du système ; et user.slice, pour les sessions utilisateurs. Ces tranches par défaut sont automatiquement peuplées.
Les unités Instance, comme getty@.service, sont lancées à la demande à l'aide du modèle défini dans leur fichier de configuration. Chaque type de modèle se voit attribuer une sous-tranche de la tranche system slice, et les instances sont confinées dans cette tranche.
Les unités scope et service assignées à une tranche sont les descendants du nœud de cette tranche dans l'arbre des groupes de contrôle. Un nom de tranche décrit sa position relative à la tranche racine. La sortie ci-dessous montre comment user-1000.slice est l'enfant de user.slice, qui est à son tour un enfant de ., la tranche racine. Chaque session est de plus confinée dans une unité scope au sein de la tranche de l'utilisateur.
	    systemctl status user.slice

  Loaded: loaded (/usr/lib/systemd/system/user.slice; static)
  Active: active since Sun 2013-09-08 01:23:40 MDT; 18h ago
    Docs: man:systemd.special(7)
  CGroup: /user.slice
          ├─user-1000.slice
          │ ├─session-21.scope
          │ │ ├─9226 sshd: pete [priv]
          │ │ ├─9229 sshd: pete@pts/4
          │ │ ├─9230 -bash
          │ │ ├─9262 sudo su -
          │ │ ├─9270 su -
          │ │ ├─9271 -bash
          │ │ └─9509 screen -R
          │ ├─session-18.scope
          │ │ ├─ 7939 sshd: pete [priv]
          │ │ ├─ 7942 sshd: pete@pts/0
          │ │ ├─ 7943 -bash
          │ │ ├─ 7982 sudo su -
          │ │ ├─ 7988 su -
          │ │ ├─ 7989 -bash
          │ │ ├─ 8206 SCREEN
          │ │ ├─ 8207 /bin/bash
          │ │ ├─ 8237 /bin/bash
          │ │ ├─ 8486 less NEWS
          │ │ ├─ 8489 /bin/bash
          │ │ └─10637 systemctl status user.slice
          ## truncated ##

Les services peuvent être ajoutés à une tranche avec la directive Slice=nom_tranche dans le fichier de configuration de leur unité. Les arguments permettant la limitation de ressources dans une tranche ou une unité de service sont décrits dans man systemd.directives. Se reporter aussi à man systemd.slice et man systemd.cgroup.
2.8.2.2. systemd-cryptsetup pour TrueCrypt
La prise en charge de TrueCrypt dans Fedora est étendue par la prise en charge de la technologie par systemd-cryptsetup, permettant une authentification facilitée pendant la phase de démarrage.
2.8.2.3. Filtrage par état d'unité avec systemctl
systemctl prend maintenant en charge le filtrage de l'énumération de la liste des unités par état de chargement. L'option --state accepte toute valeur, ou une liste de valeurs séparées par des virgules parmi les états LOAD, SUB, ou ACTIVE. Par exemple :
	   systemctl --state failed 

2.8.3. journald

2.8.3.1. Affichage des journaux d'un démarrage spécifique
journalctl peut maintenant être utilisé pour afficher les journaux d'un démarrage spécifique. Pour voir par exemple les journaux du démarrage actuel :
	  journalctl -b
Ou encore, pour voir ceux du précédent démarrage :
	  journalctl -b -1
Au delà du numéro de séquence relatif, journald assigne un identifiant de démarrage de 128 bit qui peut être utilisé pour le référencer. Par exemple :
	  journalctl -b 38fd9c3303574ed38e822233457f6b77
2.8.3.2. Référencement du journal avec des curseurs
journalctl peut référencer le contenu du journal par un identifiant d'enregistrement, aussi nommé curseur. De même pour un hachage git, le curseur identifie de manière unique un point dans le journal.
Si vous ajoutez l'option --show-cursor à une requête journalctl, la dernière ligne de l'affichage contient la valeur du curseur :
	  journalctl -b -u network --show-cursor --since 15:00
	  Sep 08 15:37:59 localhost.localdomain network[4074]: [FAILED]
	  Sep 08 15:37:59 localhost.localdomain systemd[1]: network.service: control process exited, code=exited status=1
	  Sep 08 15:37:59 localhost.localdomain systemd[1]: Failed to start LSB: Bring up/down networking.
	  Sep 08 15:37:59 localhost.localdomain systemd[1]: Unit network.service entered failed state.
	  -- cursor: s=13497722134642a2ac1544bada0c8836;i=1120d;b=8491c05dabd3444ca122e7069b5de0a9;m=db2118a46;t=4e5e7d81c7402;x=d177768ac95df831
Le curseur peut être utilisé pour identifier le point dans le journal dans une requête plus large afin de fournir du contexte :
	  journalctl -c "s=13497722134642a2ac1544bada0c8836;i=1120d;b=8491c05dabd3444ca122e7069b5de0a9;m=db2118a46;t=4e5e7d81c7402;x=d177768ac95df831"
Les scripts analysant la sortie de journalctl peuvent enregistrer la valeur du curseur et l'utiliser à la prochaine exécution pour reprendre là où ils s'étaient arrêtés :
	  journalctl --after-cursor "s=13497722134642a2ac1544bada0c8836;i=1120d;b=8491c05dabd3444ca122e7069b5de0a9;m=db2118a46;t=4e5e7d81c7402;x=d177768ac95df831"

3. Modifications dans Fedora pour les utilisateurs bureautiques

3.1. Environnement bureautique

3.1.1. Généralités

3.1.1.1. X2Go
X2Go est une solution de contrôle à distance bureautique complète basée sur une bifurcation des bibliothèques GPL NX3 de NoMachine. Les paquets X2Go permettent à Fedora 20 de fonctionner comme un serveur évolutif ou un client versatile. Les sessions bureautiques complètes peuvent être mises en pause et migrées. Le logiciel prend en charge les transferts audio et vidéo.

X2Go avec les environnements de bureau accélérés

X2Go peut ne pas démarrer correctement avec les environnement de bureau accélérés comme GNOME 3. Pour des meilleurs résultats, utilisez un environnement bureautique qui ne nécessite pas d'accélération.
Démarrez sous X2Go avec les paquets X2Go de Fedora et la documentation : http://wiki.x2go.org/doku.php/doc:start

3.1.2. Cinnamon

L'environnement bureautique préféré de la communauté Cinnamon vient d'être mis à jour dans Fedora 20 en version 2.0 avec ses nouveautés et améliorations.
Quelques nouveautés de cette version sont :
Un meilleur pavage de coin.
Une aimantation de bord, comme le pavage mais sur les fenêtres aimantées qui ne sont pas couvertes par les autres fenêtres.
Effets sonores amusants et modifiables
Une gestion utilisateur améliorée et un nouvel applet utilisateur pour les tâches de base
Le gestionnaire de fichiers nemo a de nombreuses améliorations telles que le support du système de notification pour les opérations sur les fichiers, une meilleure gestion des types de fichier et des mises à jour de l'interface utilisateur.
Des optimisations de dépendances : Cinnamon ne requiert plus toute l'installation de l'environnement de Bureau GNOME et les deux environnements cohabitent mieux quand ils sont installés simultanément.
Pour utiliser Cinnamon sur Fedora, installez-le en utilisant la commande yum groupinstall "Cinnamon Desktop" et choisissez-le en vous connectant. Plus de détails sur les améliorations de Cinnamon 2.0 sont consultables sur le site http://segfault.linuxmint.com/2013/10/cinnamon-2-0-released/

3.1.3. Enlightenment

Fedora 20 distribue la dernière version de Enlightenment. Après plus d'une décade de développements communautaires, le projet Enlightenment a distribué l'environnement bureautique E17, un gestionnaire de fenêtres et une suite de bibliothèques. Il est configurable comme un gestionnaire de fenêtres rapide et spartiate ou un environnement bureautique attractif visuellement avec de nombreux effets visuels.
Enlightenment peut être installé avec la commande yum install @enlightenment et utilisé en le choisissant à la connexion. Pour en savoir plus, lisez http://www.enlightenment.org/p.php?p=about&l=en

3.1.4. GNOME 3.10

3.1.4.1. Aperçu de GNOME
Fedora 20 met en avant GNOME 3.10. Cette dernière version du bureau GNOME a de nombreuses nouvelles applications et améliorations :
Défilement à grain fin lors du déplacement de la barre de défilement ou du défilement lors du maintient de la touche shift.
Prise en charge de la connexion et de l'authentification avec des Smart Cards.
Les en-têtes mêlent les titres et les barres d'outils en un seul élément, donnant plus d'espace pour le contenu de la fenêtre et améliorant la vue des contrôles applicatifs.
Amélioration de la loupe avec suivi du curseur, appuyez sur F7 pour activer le curseur.
Personnalisation du fond d'écran de verrouillage.
Un nouveau système de géolocalisation permet une mise à jour automatique des fuseaux horaires lors des déplacements et la localisation dans Cartes.
Support dans GNOME Documents de OwnCloud
Le glissé et déplacé entre un ordinateur et un invité Machines. Les invités Windows nécessiteront une installation de http://spice-space.org/download/windows/spice-guest-tools/ et les invités Linux une version à jour de spice-vdagent.
Machines a à présent la prise en charge de l'import d'images de système de fichiers.
Amélioration de l'interface utilisateur de Contacts
Amélioration de la mise à l'échelle automatique pour les écrans à haute densité de pixels.
Amélioration de l'application de sélection dans l'interpréteur Overview.
L'intégration de Flikr dans les Comptes en ligne de GNOME permet d'accéder au contenu de Flikr dans GNOME Photos.
Amélioration et intégration du menu système de statut.
gnome-tweak-tool a été redessiné avec un meilleur design, une intégration d'extensions et des fonctionnalités étendues.
Une nouvelle application, GNOME Cartes, apporte une application simple de cartes pour le bureau GNOME.
GNOME Musique, une application communautaire pour écouter et partager de la musique.

Zone de notification système

La nouvelle zone de notification système unifie les paramètres qui avaient précédemment leur propre icône et menu, telles que le réseau sans-fil et les autres réseaux. Toutes les possibilités ne sont pas forcément affichées en même temps ; par exemple, le curseur de volume pour un microphone n'apparaît que si un microphone est présent et les options du WIFI n'apparaît pas si aucun appareil sans-fil n'est détecté. Plus d'informations sur la zone de notification système aux adresses http://afaikblog.wordpress.com/2013/08/31/feature-focus-gnome-3s-new-system-status-area/ et https://wiki.gnome.org/GnomeShell/Design/Guidelines/SystemStatus
3.1.4.2. Logiciels GNOME
GNOME dans Fedora proposera une nouvelle, attrayante application pour naviguer dans les applications et les installer. GNOME Logiciels montre des informations pertinentes aux utilisateurs telles que les descriptions, captures d'écran, critiques et plus.
Les applications se décrivent elles-même dans les outils Logiciels et autres outils de support à l'aide des spécifications AppData. En plus de cette fonctionnalité, les contributeurs de Fedora ont mutualisé leurs efforts pour fournir de l'aide et des correctifs à la prise en charge de AppData dans les projets amonts.
L'ancien logiciel de gestion de paquets graphique, gpk-application, est toujours disponible.
3.1.4.3. Pour aller plus loin
Pour en apprendre plus sur GNOME 3.10, référez-vous à :
Notes de version : https://help.gnome.org/misc/release-notes/3.10/
Nouvelles applications : https://help.gnome.org/misc/release-notes/3.10/more-apps.html
Mise à jour de l'environnement utilisateur : https://help.gnome.org/misc/release-notes/3.10/more-core-ux.html
Informations sur l'internationalisation : https://help.gnome.org/misc/release-notes/3.10/i18n.html
Informations Sysadmin/Developpeur : https://help.gnome.org/misc/release-notes/3.10/developers.html

3.1.5. KDE

3.1.5.1. KDE Plasma Workspaces 4.11
KDE Plasma Workspaces 4.11 est une version à long support du populaire, très complet environnement de bureau. D'importantes modifications ont été faites au niveau expérience utilisateur, gestion des informations personnelles et performances de la plateforme.

Modifications de l'expérience utilisateur

  • La barre des tâches est à présent en QtQuick, amenant plus de consistance et un comportement plus fluide.
  • Le gadget de batterie gère à présent la luminosité du clavier et affiche les multiples batteries des divers périphériques tels que les souris ou les claviers.
  • Les alertes de notification ont à présent un bouton de configuration permettant une personnalisation du type de notifications affichées.
  • Kmix, le gestionnaire de son de KDE est plus efficace et plus stable, il ajoute aussi un contrôle des logiciels de lecture dans les gadgets.
  • Performances accrues de Kwin, le gestionnaire de fenêtres de KDE.
  • L'éditeur de texte Kate a de nouveaux greffons pour Python2, Python3, Javascript, JQuery et XML.
  • Amélioration de l'interface utilisateur de Kwallet.
  • Kolourpaint, une application basique de dessin, prend maintenant en charge le format d'images WebP.
  • Le lecteur de PDF Okular ajoute des outils de relecture et la prise en charge de Annuler/Refaire pour les annotations et les formulaires.
  • Le lecteur et éditeur audio JuK prend en charge la lecture et l'édition des métadonnées des fichiers au format Ogg Opus.

Changement dans gestion des informations personnelles

  • Amélioration de Kontact Suite permettant un meilleur archivage, l'envoi de courriels planifiés, une interface de filtres simples de messages, de meilleures notifications et une détection des messages frauduleux dans Kmail.

Améliorations de performances

  • De nombreuses optimisations de Dolphin réduisent l'empreinte mémoire jusque 30 %.
  • Une meilleure indexation et diverses améliorations dans Nemopuk rendent les recherches jusque 6 fois plus rapides, permettent l'indexation des ODF, docx et d'autres formats de document et améliorent les fonctionnalités de sauvegarde et de restauration.

Nemopuk et la mise à jour

Les utilisateurs qui mettent à jour Nemopuk auront leur base de donnée automatiquement réindexée et mise à jour. La conversion consommera plus de ressources qu'à l'habitude mais ne devrait se faire qu'à la première connexion après mise à jour.
3.1.5.2. Applet réseau Plasma-nm
Dans Fedora 20, KDE ajoute Plasma-nm, une nouvelle applet pour la gestion des réseaux. Elle supporte la création et l'édition simple pour un utilisateur de tous les types de connexion de NetworkManager, incluant les ponts, liens et VPN avec une interface moderne et intuitive.

3.1.6. MATE

À cause de problèmes de compatibilité avec la nouvelle interface bluetooth, MATE n'inclut pas d'applet bluetooth par défaut. Les utilisateurs nécessitant cette fonctionnalité doivent installer le paquet bluedevil.

3.1.7. Sugar 0.100

Dans Fedora 20, la plateforme d'apprentissage Sugar est mise à jour en version 0.100. Des nouveautés sont ajoutées dans cette version pour des services en lignes comme Facebook et Twitter, multiples vues de bureau, plus de fonctions de journalisation, une amélioration de la prise en charge du contenu intégré et plus. Pour plus d'informations, lisez les notes de version du projet à l'adresse http://wiki.sugarlabs.org/go/0.100/Notes.

3.2. Réseau

3.2.1. Aggrégation de liens et pontage avec NetworkManager

NetworkManager prend maintenant en charge des fonctionnalités étendues de liens et de pontage, et s'intègre au mieux avec les outils de liens et de pontage, ainsi qu'avec les configurations existantes. Cela permet une meilleure interopérabilité avec les solutions de virtualisation comme libvirt. Les périphériques administrés n'apparaîtront pas dans l'appliquette de configuration si l'appliquette ne prend pas en charge le type de ces périphériques.

3.2.2. NetworkManager en ligne de commande

L'outil de ligne de commande nmcli de NetworkManager dans Fedora 20 gagne la capacité d'ajouter et modifier des connexions réseaux.

3.2.3. Mise à jour de la pile Bluetooth vers BlueZ 5

Fedora 20 inclut la dernière version de BlueZ, logiciel de gestion de connexion bluetooth. La version 5.0 apporte de nombreuses améliorations du moteur, apporte la prise en charge des profils basse consommation (Low Energy), et comprend l'outil en ligne de commande bluetoothctl.
Consulter les notes de version détaillées à http://www.bluez.org/release-of-bluez-5-0/ pour les informations détaillées sur les modifications apportées dans cette version.

3.3. Internationalisation

3.3.1. Méthodes de saisie

ibus prend maintenant en charge le moteur de méthode d'entrée par fenêtre pour les environnements autres que Gnome. Il peut être activé par ibus-setup.
ibus-cangjie est un nouveau moteur ibus pour les utilisateurs des méthodes de saisie rapide Cangjie et Quick. Il vise principalement les habitants de Hong Kong qui souhaitent saisir le chinois traditionnel, et qui sont (et de loin) la majorité des utilisateurs des méthodes rapide Cangjie et Quick.
ibus-rime est un nouveau moteur de méthode de saisie Rime pour Linux/IBus.
Les méthodes de saisies ibus-typing-booster, latn-post, et latn-pre ne sont plus sur liste noire.

3.3.2. Outils de polices de caractères

ttname est une nouvelle interface en ligne de commande pour modifier la table name qui contient les métadonnées des polices TrueType et OpenType.
fntsample est un nouveau programme pour faire des échantillons de police qui montrent sa couverture Unicode.
sfntly est une bibliothèque pour utiliser, modifier et créer des polices basées sur SFNT.

3.3.3. Polices

trabajo-fonts est un nouveau paquet conçu pour être utilisé avec l'alphabet Shavian, une proposition de réforme de l'orthographe phonémique pour l'anglais, mais qui prend également en charge le latin étendu et le cyrillique de base. « Trabajo » (prononcé [tɾaˈβaxo] si vous êtes espagnol ou [tɹəˈbɑːhoʊ] si vous êtes anglais) est le mot espagnol pour « Je travaille ». Trabajo est devenue une police Serif dans sa version 2.0, pour améliorer son apparence.
campivisivi-titillium-fonts est un nouveau paquet. Titillium est né au sein de l'académie des beaux-arts d'Urbin comme un projet de conception de cours de type didactique de la maîtrise de conception visuelle Campi Visivi.
mph-2b-damase-fonts est un nouveau paquet. MPH 2B Damase, de Mark Williamson, est une police libre pour de nombreuses écritures à encodages non-latins.
La couverture des écritures couvertes par google-noto-fonts a été étendue. Elle prend maintenant en charge des écritures supplémentaires, pour les langues suivantes :
l'Avestique
le Bengali
le Brahmi
le Carien
le Tchérokî (Cherokee)
le Copte
le Deseret
les hiéroglyphes égyptiens
le Glagolitique
le Gujarati
le Hanunó'o
l'Araméen impérial
le Khaïthî
le Kannada
le Kayah Li
le Kharoṣṭhī
le Lisu
le Lycien
le Lydien
le Malayalam
le Mandéen
le Meetei Mayek
le N'Ko
le Sudarabique
le Turc ancien
l'Osmanya
le Phénicien
le Shavien
des Symbôles divers
le Tagalog
l'alphabet Taï Tham
l'alphabet Taï viêt
le Télougou
l'Ougaritique
le Vaï
lohit-devanagari-fonts du projet lohit2, réécriture complète des tables open type, prenant en charge à la fois dev2 et deva.
liberation-fonts avec une amélioration de la prise en charge du serbe et des corrections mineures

3.4. Impression

3.4.1. Impression 3D

3.4.1.1. slic3r
slic3r est un outil puissant pour convertir des modèles 3D en instructions d'impression pour une imprimante 3D. Fedora 20 inclut la version la plus récente de slic3r, apportant une nouvelle fonctionnalité wipe qui se rétracte en se déplaçant le long du dernier chemin, une option vase en spirale qui augmente continuellement la coordonnée Z lors de l'impression, et nombre d'améliorations diverses au code.
Les notes de version détaillées sont disponibles à http://slic3r.org/releases/0.9.10b.

4. Modifications dans Fedora pour les développeurs

4.1. Développement

4.1.1. Outils ACPICA

Les développeurs travaillant avec le sous-système ACPI ont maintenant plus d'outils disponibles dans Fedora. Le paquet acpica-tools remplace les paquets existants iasl et pm-tools afin de fournir tous les outils de http://acpica.org.

4.1.2. Developer Assistant

Developer Assistant, un outil pour démarrer les projets de développement utilisant les plates-formes et langages les plus courants, a été mis à jour et fournit une interface graphique ainsi que d'autres fonctionnalités améliorées.
La documentation de Developer Assistant est disponible sur le site https://developer-assistant.readthedocs.org/.

4.1.3. Perl 5.18

Perl a été mis à jour dans Fedora 20 à la version 5.18, comportant de nombreuses modifications notables.

Nouvelles fonctionnalités

  • Unicode 6.2 est pris en charge.
  • La correspondance sur des propriétés Unicode est maintenant plus rapide.
  • Les opérateurs next, last, redo, et dump prennent en charge les étiquettes calculées lors de l'exécution.
  • La fonction kill permet d'envoyer un signal à un groupe de processus à l'aide d'un nom symbolique.
  • Ajout de la prise en charge expérimentale des sous-routines lexicales.
  • Le module Config::Perl::V utilisé pour accéder aux données de perl -V d'une manière structurée a été ajoutées dans les modules du cœur de perl.
  • DTrace/SystemTap apportent de nouvelles sondes op-entry, loading-file, and loaded-file.

Modifications apportées

  • Les hachages sont maintenant aléatoires par défaut. Cela signifie que l'ordre dans lequel les clés et les valeurs d'un hachage sont renvoyées est modifié à chaque exécution de perl. Il est possible de désactiver cet aléa en positionnant la variable d'environnement PERL_PERTURB_KEYS à 0.
  • L'opérateur qw() n'implique plus les parenthèses englobantes.
  • Les noms de caractères inconnus indiqués dans la syntaxe \N{} sont maintenant traités lors de la compilation et déclenchent une erreur de syntaxe.
  • La tabulation verticale est maintenant considérée comme un espace.
  • Les valeurs stockées dans les variables d'environnement sont des chaînes d'octets par défaut.
  • La fonction readline lit maintenant le nombre de caractères indiqués au lieu du nombre d'octets.
  • À partir de maintenant, les here-document délimités par des marqueurs protégés par des guillemets démarrent toujours sur la ligne suivant le marqueur.
  • Les opérateurs alphanumériques doivent maintenant toujours être séparés d'un délimiteur d'expression rationnelle.
  • La correspondance intelligente (smart-match) et le $_ lexical sont devenus expérimentaux du fait qu'il est prouvé qu'ils posent des problèmes.
  • L'échange des variables $< et $> peut causer des effets indésirables. L'utilisation de variables locales modifiées est recommandé.

Fonctionnalités supprimées :

  • La variable XS PL_sv_objcount est obsolète.
  • Les fonctions XS de classification de caractères sont obsolètes.
  • Les fonctions XS to_uni_lower_lc, to_uni_title_lc, et to_uni_upper_lc sont obsolètes.
Les développeurs Perl sont invités à lire http://search.cpan.org/dist/perl-5.18.0/pod/perldelta.pod et http://search.cpan.org/dist/perl-5.18.1/pod/perldelta.pod pour une description plus détaillée de cette nouvelle version.

4.1.4. Mise à jour de python-setuptools

La version du paquet python-setuptools a été mise à jour dans la série 0.9.x. Cette série de versions fusionne les projets amonts setuptools et distribute qui ont introduit de nombreux changements à l'API et au comportement.
Comme ce changement est généralement compatible avec les versions précédentes, cela ne devrait impacter aucun paquet dans Fedora. Si vous écrivez ou déployez d'autres logiciels utilisant Python que vous soupçonnez être impactés par ce changement, merci de consulter http://pythonhosted.org/setuptools/merge.html et https://pypi.python.org/pypi/setuptools#changes pour plus d'informations.

4.2. Outils GCC

4.2.1. Mise à jour Boost 1.54.0

boost a été mis à jour à la version 1.54.0. Hormis les correctifs de bogues, cette mise à jour apporte trois nouvelles bibliothèques : Boost.Log pour la journalisation, Boost.TTI pour l'introspection des aspects de types (Type Traits Introspection), et Boost.TypeErasure pour le polymorphisme à l'exécution s'appuyant sur les concepts.
Les notes de mise à jour du projet disponibles à http://www.boost.org/users/history/version_1_54_0.html apportent des informations détaillées sur la mise à jour.

4.2.2. GLIBC 2.18

Fedora 20 livre la version 2.18 de la bibliothèque C, la GNU C Library. Pour plus d'informations sur cette version, se reporter à l'annonce de la sortie sur le site du projet amont à https://sourceware.org/ml/libc-alpha/2013-08/msg00160.html

4.3. Haskell

4.3.1. ghc

GHC a été mis à jour à la version 7.6.3 et Haskell Platform en 2013.2. Plusieurs paquets ont été mis à jour et de nouveaux paquets ajoutés dont idris et plusieurs bibliothèques. Tous les paquets ont été mis à jour pour suivre la nouvelle révision du guide d'emballage simplifié pour Haskell (Haskell Packaging Guidelines).
Notez que ghc-7.6 ne prend pas officiellement en charge llvm-3.3, il existe plusieurs soucis lors de l'utilisation du moteur llvm (notamment sur ARM où il est le moteur par défaut).

4.4. Développement Web

4.4.1. WildFly 8

Fedora 20 inclut le serveur d'applications WildFly 8, anciennement connu sous le nom de JBoss Application Server, une plate-forme Java EE très répandue. WildFly est un serveur très rapide, modulaire, et léger. WildFly facilite l'utilisation et l'administration de clusters de serveurs ayant déployé un grand nombre d'applications.
Prenez WildFly en main ici : http://wildfly.org.

4.4.2. Ruby on rails

Fedora 20 inclut la version 4.0 du très connu cadragiciel web Ruby on Rails. Cette dernière version apporte des améliorations en termes de fonctionnalités, de vitesse d'exécution et de sécurité en plus d'une meilleure modularité.
La documentation de Ruby on Rails 4.0 est disponible à http://weblog.rubyonrails.org/2013/6/25/Rails-4-0-final/ et à http://api.rubyonrails.org/
Les développeurs migrant vers Ruby on Rails 4.0 trouveront de l'aide dans le guide de mise à jour du projet, et des informations détaillées dans les notes de version du projet amont.

5. Modifications dans Fedora pour les publics spécifiques

5.1. Conception de circuits

5.1.1. gtkwave

gtkwave a été mis à jour de la version 3.3.41 à la version 3.3.51. Cela inclut de nombreuses mises à jour dont
  • Ajout de la prise en charge de nouvelles constructions dans Vermin.
  • Ajout de la prise en charge de la molette de la souris dans la fenêtre d'affichage de code de rtlbrowse.
  • Ajout de la prise en charge de VPD via vpd2vcd.
  • Ajout de la prise en charge préliminaire de génération do-nothing dans vermin.
  • Ajout de l'option "Open hierarchy" qui va étendre le SST et sélectionner la hiérarchie pour un signal donné sélectionné dans la fenêtres Signals.
  • Ajout de la prise en charge préliminaire de FsdbReader.
  • Ajout de la création comme type scope dans VCD/FST/FSDB.
  • Colonne d'affichage de la direction du signal dans SST si un signal n'est pas déclaré comme FST_VD_IMPLICIT.
  • Ajout de l'extraction de in/out/inout de FSDB dans FST avec l'outil intermédiaire vcd2fst.
  • Ajout de la prise en charge de structures, unions, classes, paquets, programmes et interfaces SV.
  • Prise en charge préliminaire des types de données SV suivants dans VCD et FST : bit, logic, int, shortint, longint, byte, enum, et shortreal. Ajout du type de données tableau à trou dans FST (actuellement non-utilisé par gtkwave).
  • Ajout de la prise en charge des attributs begin/end dans FST. (Actuellement non-utilisé par gtkwave.) Cela permet l'embarquement de données diverses dans la structure de l'arbre.
  • Ajout de la capacité à enregistrer des commentaires $comment dans les fichiers FST à travers le mécanisme d'attributs (FST_AT_MISC/FST_MT_COMMENT).
  • Ajout de la capacité à enregistrer les informations de variables d'environnement dans les fichiers FST (FST_MT_ENVVAR).
  • Ajout de filtres de direction dans les filtres de recherche de nom SST. Ainsi, le fait d'ajouter +I+, +O+, +IO+, +B+, ou +L+ avant l'expression rationnelle permet l'ajout de critères de filtrage additionnels. Les filtres de direction ne sont pas sensibles à la casse.
  • Ajout de types hiérarchiques VHDL à FST, aux chargeurs VCD et à vcdfst/fst2vcd.
  • Ajout de VHDL à FST (ce qui permet aussi d'autres langages) : gtkwave peut utiliser ces types (comme signal + std_ulogic), mais il n'existe actuellement aucun simulateur pour les utiliser.
  • Ajout d'une option de menu pour capturer une image PNG, « /Fichier/Capturer dans un fichier »
  • Ajout du type de paquet VHDL à FST.
  • Ajout de fstWriterSetSourceStem() de façon à ce que les utilisateurs puissent embarquer les origines de sources dans le fichier FST.
  • Mise à jour des exemples et options gtkwaverc afin de refléter l'état actuel de la fenêtre principale de gtkwave.
Il y a de plus de nombreux correctifs de bogues et améliorations internes. Plus d'informations sont disponibles dans le fichier ChangeLog ou sur le site web à http://gtkwave.sourceforge.net/.

5.1.2. XCircuit

xcircuit a été mis à jour à la version 3.7.44. La version 3.7 possède un mécanisme de sélection qui prend en compte tant les points que les segments d'éléments que les éléments entiers. Cela permet à la fonction de modification de fonctionner comme une fonction d'étirement s'appliquant à plusieurs éléments en même temps.
L'invariance sur les largeurs de ligne a aussi été ajoutée sur les objets. Les instances d'objet (comme les symboles de circuit) peuvent se voir appliquer cette invariance de largeur de ligne, ce qui autorise le changement de taille de l'objet sans impact sur les largeurs de ses lignes. Cela permet à certains symboles de circuits de voir leur taille modifiée par rapport à d'autres sur le même schéma sans discontinuité sur les largeurs de pistes sur les connecteurs.
Un nombre d'ajouts utiles inclut :
  • Le suivi des points de contrôle de spline pour permettre l'utilisation de splines adjacentes dans les chemins
  • Les masques de découpe (des formes qui peuvent être utilisées pour couper la vue d'autres éléments)
  • fonction de conversion d'un polygone vers une courbe
  • annuler/refaire sur les changements de couche des éléments
  • changement de couche incrémental sur les éléments
  • générateur de champ à gradient -- les champs en dégradé de couleurs sont fait à partir de types d'images graphiques.

5.2. Radio amateur

5.2.1. fldigi

fldigi a été mis à jour à la version 3.21.76. Les modifications comprennent :
  • Améliorations dans la journalisation ADIF
  • Meilleure prise en charge des signaux faibles MFSK
  • Améliorations dans THOR
  • Prise en charge de l'affichage de UTF-8 dans le client ARQ actif
Et bien d'autres encore.
Pour plus de détails, se reporter à http://www.w1hkj.com/Fldigi.html.

5.2.2. gnuradio

Fedora 20 inclut gnuradio 3.7.1.
Les nouvelles fonctionnalités importantes comprennent :
Les nouveaux blocs incluent gr::analog::fast_noise_source et gr::analog::agc3_*. Les blocs agc, agc2 et agc3 voient maintenant leur interface unifiée. Les nouveaux composants gr-fec et gr-channels ont été ajoutés. Un nouvel outil permet la création de bibliothèques VOLK tierces.
Le site http://www.gnuradio.org apporte des informations détaillées sur ces modifications de même qu'une large documentation.

5.2.3. qucs

qucs a été mis à jour à la version 0.0.17. Les améliorations principales sont :
  • Nouveaux modèles BSIM nMOS et pMOS
  • interface m-code de solveur de dynamique transitoire
Pour plus de détails, se reporter à http://qucs.sourceforge.net

5.2.4. trustedqsl

Mise à jour de trustedqsl à la version 1.14.3. Cela apporte la correction de quelques zones CQ, la prise en charge améliorée des doublons, et l'amélioration de certains messages d'erreur.
Les informations détaillées sont disponibles sur le site web du projet à http://sourceforge.net/projects/trustedqsl/.

5.2.5. xastir

xastir 2.0.4 inclut de nombreuses modifications et améliorations de performance. Se reporter au fichier d'aide pour plus d'informations, ou visiter le site web du projet à http://www.xastir.org.

5.2.6. xnec2c

xnec2c a été mis à jour à la version 2.3. Les différences entre 2.1 et 2.3 sont quasiment invisibles pour l'utilisateur mais reflètent le nettoyage des mécanismes internes de l'application. La plupart de ces modifications concernent le paquet nec2c qui fournit le moteur de calcul de xnec2c.
Le site web de l'application se situe à http://www.qsl.net/5b4az/pages/nec2.html.

A. Contributeurs

Un grand nombre de personnes contribuent à chaque nouvelle version de Fedora. Il y a parmi eux les rédacteurs et traducteurs qui ont préparé ces notes de version. La page suivante affiche ces contributeurs.

A.1. Rédacteurs

Projet de la documentation de Fedora
  • Petr Bokoc < pbokoc AT redhat DOT com >
  • Mike Fabian < mfabian AT redhat DOT com >
  • fujiwarat <takao.fujiwara1@gmail.com>
  • John J. McDonough < jjmcd AT fedoraproject DOT org >
  • Laura Novich < lnovich AT redhat DOT com >
  • Zach Oglesby <oglesbyzm@gmail.com>
  • Jens Petersen < petersen AT redhat DOT com >
  • Pravins Sapute < pravins AT fedoraproject DOT org
  • Akira Tagoh < tagoh AT redhat DOT com >
  • Pete Travis < immanetize AT fedoraproject DOT org >

A.2. Traducteurs

Projet de la traduction de Fedora

B. Historique des modifications

Historique des versions
Version 20-6Thu Dec 5 2013Pete Travis
Correction de la section GNOME
Version 20-01Sun Oct 20 2013 
Notes de version de F20 Bêta, brouillon initial
Version 19-11Thu Jun 13 2013 
Corrections et mises à jour après la bêta
Version 19-09Fri May 24 2013 
Révision mise à jour pour F19 Bêta
Version 19-08Mon May 13 2013 
Première révision pour F19 Bêta
Version 18-0Tue Jan 8 2013 
Révision finale pour F18
Version 17-98Wed Nov 7 2012 
Préparation de Fedora 18 Bêta
Version 17-95Sun Oct 28 2012 
Première révision pour F18
Récupération et relecture du contenu du wiki
Version 17-1Tue May 29 2012Reportez-vous à A.1 Rédacteurs
Architecture 64 bits par défaut BZ#821168
Changement d'emplacement des notes de version BZ#821412
Faute de frappe dans la partie Scientifique et technique (EWMA) BZ#821413
Langage D BZ#824529
Mise à jour des contributeurs
Suppression de la référence à Cloudstack
Version 17-0Tue May 8 2012Reportez-vous à A.1 Rédacteurs
Suppression de la balise brouillon
Ajout des contributeurs à la traduction
Version 16-97Mon May 7 2012Reportez-vous à A.1 Rédacteurs
BZ#817295 - diverses fautes de frappe et liens cassés
BZ#817553 - Fautes de frappe et mauvaise mise en forme dans les sections Radioamateur et Scientique et technique
GIMP a été mis à jour en version 2.8.0
Section sur le multi-poste
Modifications du démarrage direct sur le noyau
BZ#819160 - faute de frappe dans la conception de circuits
BZ#819161 - Correction de l'URL dans la conception de circuits
BZ#819164 - faute de frappe dans la section Développement embarqué
Saut de la version du kernel vers la 3.3.4
Version 16-96Tue Mar 27 2012Reportez-vous à A.1 Rédacteurs
Ajout de la liste des rédacteurs
Ajout de la section bureautique
Ajout d'entrées d'index
Ajout d'une note sur Btrfs
Version 16-95Wed Mar 21 2012Reportez-vous à A.1 Rédacteurs
Publication des notes de version pour Fedora 17 Beta
Version 16-93Tue Mar 20 2012John McDonough
Notes de sortie de la version bêta de F17
Version 16-3Tue Nov 29 2011John McDonough
Correction à propos du minimum de RAM requise - BZ#754439
Modification du nom des services - BZ#754145
Modification des commentaires à propos des prérequis CPU - BZ#499585
Version 16-2Mon Nov 7 2011John McDonough
Le démarrage sécurisé n'a pas été activé pour F16 (Aperçu, Démarrage)
Ajout de Ask Fedora - BZ#748653
Ajout de la liste des contributeurs
Version 16-1Mon Oct 23 2011John McDonough
De nombreuses corrections - BZ#741975
Phrase sur systemd améliorée - BZ#743614
Paragraphe sur PostgreSQL amélioré - BZ#743618
Ajout d'une note sur l'utilisateur GRUB - BZ#737187
Ajout de D2 - BZ#743960
Note sur les modifications de UID/GID - BZ#739661
Nettoyage des liens
rc.local n'est plus empaqueté - BZ#745235
Sécurité de la virtualisation - BZ#746015
GTK en majuscule - BZ#747940
QEMU en majuscule- BZ#746672 sur le VG
Hommage à Dennis Ritchie
Version 16-0Mon Oct 10 2011John McDonough
Sortie
Version 15-99Mon Oct 10 2011John McDonough
Référence à F16 - BZ#741830
Orthographe dans Grub - BZ#743981
Ajout de termes dans l'index
Version 15-98Fri Aug 16 2011John McDonough
Sortie de la version bêta pour F16
Version 15-2Thu Jun 23 2011John McDonough
Mémoire requise pour l'installation (BZ#699770)
Version 15-1Fri Jun 3 2011John McDonough
Orthographe dans virtualisation (BZ#705928)
gnuplot et pas GNU plot (BZ#707318)
nommage des périphériques (BZ#707730)
Correction du numéro de version de boost (BZ#707786)
Suppression de GS-Theme-Selector (BZ#708085)
Version 15-0Sun May 8 2011John McDonough
Mémoire (BZ#699770, 701780)
Casse Xfce (BZ#699977)
Modification des permissions de Wireshark (BZ#680165)
Extinction avec systemd (BZ#701638)
Version 14-98Fri Apr 15 2011John McDonough
Suppression de Dom0
Suppression de dnssec
Suppression de riak
Ajout d'une note à propos des connexions réseaux
Ajout de commentaires sur IcedTea
Version 14-97Mon Apr 11 2011John McDonough
Ajout d'entrées dans l'index
Version 14-96Tue Apr 5 2011John McDonough
Diriger Kernel vers kernelnewbies (Kernel)
Diriger vers les fonctionnalités de F15 au lieu de la page générale des fonctionnalités
Correction du lien URL de boxgrinder (Virtualisation)
Correction du lien URL de Python (Outils de développement)
Correction du lien URL de Rails (Outils de développement)
Correction du lien URL de avr-gcc (Développement embarqué)
Correction du lien URL de avr-c++ (Développement embarqué)
Correction du lien URL de avr-binutils (Développement embarqué)
Correction du lien URL de dfu-programmer (Développement embarqué)
Correction du lien URL de xlog (Radioamateur)
Correction du lien URL de splat (Radioamateur)
Suppression des références redondantes à systemd et ajout de l'utilisateur administrateur par Rahul
Version 14-95Tue Apr 5 2011John McDonough
Conversion des pulsations
Version 14-90Tue Mar 22 2011John McDonough
Initialisation du squelette Fedora 15

Index

G

gcc, Mise à jour Boost 1.54.0
générateur de champ à gradient
XCircuit, XCircuit
ghc, ghc
glibc, GLIBC 2.18
gtkterm, gtkwave

H

Hadoop, Hadoop

I

idris, ghc
Informatique en nuage, Contenu spécifique informatique en nuage
Invariance de largeur de ligne
XCircuit, XCircuit

J

Java EE, WildFly 8
JBOSS
Application Server, WildFly 8
journalctl, journald
journald, journald

L

llvm, ghc

M

masques de découpe
XCircuit, XCircuit
Mise en cache SSD (voir bcache)
MongoDB, MongoDB

P

points de contrôle de spline
XCircuit, XCircuit
Polygone vers courbe
XCircuit, XCircuit

R

Rails
Ruby on, Ruby on rails
Rapporter
Anomalie et demande de fonctionnalité, Bienvenue sur Fedora
Rapporter une anomalie, Bienvenue sur Fedora

W

Wiki
Fedora, Bienvenue sur Fedora
Wildfly 8, WildFly 8

X

XCircuit, XCircuit